vendredi 29 juillet 2016

Kel, tome 1: Noir et blanc



Titre: Kel: Noir et blanc.
Auteur: Andréa Schwartz.
Edition: Rebelles Editions.
Pages: 480.
Genre: Fantasy.



Résumé:
A l'aube de la Cinquième Ere, les Deux Empires sont une fois de plus au bord de la guerre. Shelun la Cheveux-Noirs a perdu toute sa famille dans un raid ennemi. Née femme dans un monde dominé par les hommes, elle n'hésite pas à transgresser les interdits et à se travestir pour accomplir sa vengeance. Or, la guerre est loin d'être la glorieuse aventure décrite dans les cantiques. Quant aux ennemis, ils ne sont peut-être pas tous les monstres qu'elle avait imaginés... 

Mon avis:
Deux empires, deux empereurs qui se font la guerre sans relâche. Les kel'yons ont les cheveux blancs et les kel'bais ont les cheveux noirs.

Notre héroine est une jeune fille kel'bai, Shelun,  qui perdit toute sa famille tués par des kel'yons. Elle fut recueillit par un sang-mêlé, qui se nomme Leran , moitié cheveux-noirs, moitié cheveux-blancs, qui a fait la guerre et qui lui apprendra le maniement des armes.
 Pour se venger de la mort de sa famille, elle décide de s’enrôler dans l'armée de son empereur, en se travestissant en homme, car l'armée est interdite aux femmes.  Autant vous dire qu'elle n'en fait qu'à sa tête.
Elle grimpera très rapidement dans la hiérarchie de l'armée. Même si Shelun part faire la guerre avec toute la haine qu'elle a des kel'yons, on peut voir par la suite, qu'elle commencera à remettre en question ses sentiments, et à réfléchir au pourquoi de cette guerre.
En effet, elle n'avait pas prévu de tomber amoureuse de Aydred, un kel'yon, qui est tout autant charismatique que Shelun.

J'ai eu du mal à lâcher ce livre, tellement l'histoire est captivante
Il y a tellement de scènes d'action, que je ne me suis pas ennuyer une seule fois. Les batailles sont magnifiquement décrites. Il y a beaucoup de personnages et l'interaction entre eux est bien orchestré.
Quand à la fin du livre, magnifique. On a qu'une envie c'est de lire la suite. 

Nos personnages évoluent dans un monde de fantasy, médiéval, avec une touche asiatique, que j'ai beaucoup apprécié.
Par contre, ce fut très difficile pour moi de retenir les différents grades des officiers, et de m'y retrouver malgré le lexique de fin.
C'est fut la première fois que je lisais du Andréa Schwartz, et je ne fut pas déçu.
Une vraie découverte pour moi. J'espère que la suite sera au moins du même niveau. C'est une histoire à découvrir.

18/20