lundi 11 juillet 2016

Les dragons de la cité rouge




Les Dragons de la Cite Rouge
Titre: Les dragons de la cité rouge.
Auteur: Erik Wietzel.
Edition: MILADY.
Pages: 384
Genre: Fantasy


Résumé: Le prince héritier de Redfelt a été enlevé. La rançon? Une épée magique, jusque-là conservée dans les profondeurs de la citadelle. Sa lame retiendrait prisonnières les âmes des dragons qui ont failli réduire Redfelt en poussière trois siècles plus tôt. Mais les émissaires royaux ont disparu, ainsi que la rançon. La reine Éline se tourne alors vers Alec Deraan, un chasseur de primes. Ils furent amants à l'époque où il était un officier de la couronne promis à un brillant avenir. Aujourd'hui, c'est un loup solitaire dont le seul ami est un dragon. Car Alec cache un secret: il est possédé par une démone aussi séduisante que dangereuse, un succube qui lui prête main-forte en échange de l'exclusivité de ses faveurs. Troublé par ses retrouvailles avec une souveraine qu'il lui est interdit d'aimer, Alec accepte la quête à contrecœur et s'envole vers des contrées lointaines. Le temps presse: les dragons de l'épée pourraient se réveiller et achever la destruction interrompue il y a trois cents ans.

Mon avis:
Ce livre m'a attiré pour 3 choses: 
  • déjà c'est un livre de fantasy ,
  • puis, il  y a le mot "dragons" dans le titre,
  • et c'est un one-shot, (besoin de faire une pause avec les séries de livres).
Dès les premiers mots, on rentre dans l'histoire, chose que j'ai apprécié car j'appréhendais les longs chapitres descriptifs que l'on a souvent au début des livres de fantasy.

Le personnage le plus important, Alec Deraan, chasseur de primes, ancien officier et ex-amant de la reine, est intéressant de part ces relations à savoir un ami dragon et un succube dont on ne sait pas comment ils se sont rencontrés. Son côté solitaire et héros/anti-héros, bien que déjà vu dans la fantasy, apporte du charisme à ce personnage.

En ce qui concerne les autres personnages et l'intrigue, on a comme prévu une reine ayant des problèmes avec son royaume, un prince en danger, des sorciers, des rivaux qui complotent pour la destruction du royaume, et une épée ayant des pouvoirs magiques. Tout ce qu'il y a de plus basique.

Le récit est bien mené, mais  je trouve que l'histoire est du déjà vu, que se soit au niveau de l'intrigue ou des personnages. 

Je regrette aussi, que l'auteur ne nous ai pas mis plus d'explications sur la relation entre Alec et le succube, ça manque franchement dans l'histoire. Ainsi que sa relation avec la reine, dont on sent que tout n'a pas été dit.

Il est est vrai que j'ai passé un bon moment avec ce livre, mais la fin du récit arrive trop rapidement, pour ma part, et ne répond pas à toutes nos questions. Je pense que beaucoup de choses aurait pu être exploité mieux que ce qui a été fait, mais ce livre reste une bonne lecture tout de même.


15/20