samedi 13 août 2016

La couleur de la victoire




Résultat de recherche d'images pour "la couleur de la victoire"
Réalisateur: Stephen Hopkins.
Acteurs principaux: Stephen James, Jason Sudeikis,
Eli Goree, Carice Van Houten, Jeremy Irons....
Date de sortie: 27 juillet 2016.
Nationalité: Canadien, Allemand.
Genre: Biopic, drame.



Synopsis:
Dans les années 30, Jesse Owens, jeune afro-américain issu du milieu populaire, se prépare à concourir aux Jeux d’été de 1936 à Berlin. Cependant, alors qu’Owens lutte dans sa vie personnelle contre le racisme ambiant, les Etats-Unis ne sont pas encore certains de participer à ces Jeux, organisés en Allemagne nazie. Le débat est vif entre le président du Comité Olympique Jeremiah Mahoney et le grand industriel Avery Brundage. Pourtant, la détermination de Jesse à se lancer dans la compétition est intacte

Bande-annonce:



Mon avis:


Ce film est un biopic, qui revient sur la vie de Jesse Owens, décédé le 31 Mars 1980. Nous sommes dans les années 30, Jesse Owens, était un athlète américain prometteur, qualifié pour le JO de 1936 à Berlin.
Il y a tout de même plusieurs choses importantes à savoir, premièrement il est afro-américain, et deuxièmement nous sommes à la veille de la seconde guerre mondiale.


Résultat de recherche d'images pour "la couleur de la victoire"

Nous pouvons voir dans le film les américains menacés les allemands de ne pas venir aux Jo, si les juifs américains et afro-américains ne peuvent pas participer. Ils ne veulent pas que les Jo deviennent un moyen de propagande de l'idéologie du nazisme.
On peut voir l'hypocrisie des américains toujours donneurs de leçons, qui critiquent la politique des allemands, alors que sur le sol américain, il existe toujours les problèmes de ségrégation raciale. Et c'est ce qui est intéressant dans ce film, le réalisateur Stéphen Hopkins n'a pas voulu montrer les américains tout puissant.

Résultat de recherche d'images pour "la couleur de la victoire"

Je trouve que les acteurs jouent bien leurs rôles, mais Barnaby Metschurat qui interprète Josef Goebbels est particulièrement bon.

Deux choses que j'ai particulièrement apprécié:

  •  la scène où Jesse Owens entre dans le stade olympique pour sa première fois. Elle transmet une certaine intensité, avec ce stade en folie qui adule Hitler à son arrivée.
  • le fait de montrer que tous les allemands ne sont pas tous antisémites, ou racistes

Bien qu'il ait rapporté des médailles à son pays, il sera toujours un noirs obligé de s'asseoir à l'arrière du bus, de passer par l'entrée réservée aux noirs.




Résultat de recherche d'images pour "la couleur de la victoire"


Pour finir, ce film n'est pas le film de l'année, mais il très bien réalisé, et vaut le coût d'être vu.

18/20